« Habiter : résider, circuler »

En 2020, les projets de résidence exploreront l’idée « d’habiter », à entendre non pas seulement au sens du logement, de l’architecture et du rapport pratique que nous entretenons à l’habitat; mais aussi au sens plus existentiel, symbolique et politique… Car habiter est, par essence, la manière même dont les hommes sont au monde.

ARNO BRIGNON – RÉSIDENCE D’EXPÉRIMENTATION 

Mai 2020 / Seix 
Recherche et Expérimentation
Programme Zoom photo en Couserans

Dans le cadre de la programmation de l’ADECC et d’un Partenariat Communauté de Communes Couserans-Pyrénées

La résidence de recherche et d’expérimentation offre à des artistes émergents un soutien et des conditions professionnelles, un temps de liberté, une respiration pour développer la recherche artistique. Cette résidence est également l’occasion pour les habitants de rencontrer des artistes et de comprendre leur processus de travail. Les résidences se déroulent au Château de Seix, qui devient alors un « laboratoire d’expérimentation photographique.

« Mes pensées vont souvent vers le Couserans. C’est pour moi, un territoire qui résonne avec ce temps nécessaire de la pensée. »

NATHALIE HEIM – RÉSIDENCE DE CRÉATION ET D’ACTION CULTURELLE

Juin 2020 / Seix
Action culturelle
Programme Zoom photo en Couserans
Partenariat Communauté de Communes Couserans-Pyrénées dans le cadre du dispositif Patrim+

La résidence patrim+ est proposée par trois des centres d’interprétation du patrimoine qui composent le réseau PATRIM (Programme opérationnel de coopération territoriale Espagne-France-Andorre) et qui ont décidé d’expérimenter conjointement une résidence artistique dans une perspective transfrontalière : l’objectif est de susciter des espaces de rencontre entre le patrimoine et la création contemporaine, pour contribuer depuis les Pyrénées aux débats actuels sur la transformation des paysages, le binôme urbain-rural ou la crise environnementale et économique. Cette année, Nathalia Heim, artiste argentine qui a déjà participé à ce dispositif l’année dernière du côté basque en travaillant avec un groupe de femmes, est invitée prolonger le projet du coté du Couserans. Son travail contribue ainsi à la réflexion sur la place des femmes dans l’univers pyrénéen.

NIA DIEDLA – RESIDENCE DE RECHERCHE ET D’EXPÉRIMENTATION

Septembre 2020 / Lectoure et Couserans
Volet Recherche et expérimentation
Programme « Regards croisés en région »
Dans le cadre de la programmation de l’ADECC et d’un partenariat avec le Centrre d’Art et de Photographie de Lectoure et la Communauté de Communes Couserans-Pyrénées.

Née à Santiago du Chili, vivant actuellement à Paris, entre deux pays, entre deux langues, entre le passé de ses aïeules qu’elle explore et son présent, entre le réel et l’imaginaire. Ses photographies naissent de l’entorse et de la fable du quotidien. Le questionnement profond autour du déracinement circule de manière sous-jacente dans tout son travail photographique à travers des motifs qui surgissent tels les
chapitres d’un livre, l’arbre, la maison, la mort, le souvenir, l’oubli, le passé, l’enfance, les traces de notre passage.

« Le jour où j’ai commencé à mettre une image à côté d’une autre sur la table, je ne savais pas que je trouverais dans ce geste, la possibilité d’une écriture ».

RODRIGO GOMEZ ROVIRA – RÉSIDENCE DE TERRITOIRE EN COUSERANS

Octobre/décembre 2020 / Couserans
Volet Action culturelle
Programme Zoom photo en Couserans
Dans le cadre de la programmation de l’ADECC et d’un Partenariat Communauté de Communes Couserans-Pyrénées

Invité en Résidence de territoire, le photographe chilien viendra sillonner les vallées du Couserans à l’automne 2020. Rodrigo Gómez Rovira utilise la photographie comme un moyen de connaissance, qui doit l’aider à percer le mystère des apparences. Il se réapproprie une histoire, un pays, une culture dont il a été privé par l’exil ; il remonte le fil du temps, mais jamais ne s’enlise dans la mélasse de la nostalgie ; car cette histoire, il l’expose en même temps qu’il la transcende en y ajoutant ses propres acquis, son vécu, ses émotions.

JOSEPH GALLIX – RÉSIDENCE D’ACTION CULTURELLE

Octobre/décembre 2020 / Pamiers
Volet Action culturelle

Dans le cadre du dispositif politique de la ville et d’un partenariat avec la mairie de Pamiers

Cette résidence d’action culturelle, est un programme de création en interaction avec les habitants du quartier de la Gloriette à Pamiers, au regard des mutations de liées à la démolition de plusieurs bâtiments HLM soit 79 logements.
Joseph Gallix (1991) est un artiste vivant et travaillant en France. Formé à l’ECAL, en Suisse, il investit les champs documentaire et plasticien de la photographie. Ses projets photographiques se développent autour de contextes sociaux ou personnels, singuliers et forts et, s’il place l’humain au centre de la plupart de ses travaux, c’est pour mieux révéler l’univers dans lequel il se débat. Le principe fondateur de ses recherches artistiques est celui de la rencontre, de l’interaction. Que ce soit avec ses sujets, ses modèles ou ses photographies, il ne fait pas dans le classement ou l’évaluation, il les aborde tous avec un intérêt égal et sincère.