LE PHOTOGRAPHE GEORGES PACHECO EN RÉSIDENCE SUR LE COUSERANS, DU 25 AVRIL AU 25 JUIN

Classé dans : Programmation | 0

Depuis maintenant trois ans, l’Agence de Développement de l’Économie Culturelle en Couserans bénéficie du soutien de la DRAC Occitanie pour mettre en place des résidences de territoire, en écho à l’identité singulière du Couserans.

Cette année, c’est le photographe Georges Pacheco, qui est invité à séjourner sur le territoire. Sa pratique du portrait, basée sur l’incontournable rencontre avec l’autre, documente le quotidien des individus en explorant le mystère de la psychologie humaine tout autant qu’en témoignant de conditions sociales.

Cette recherche de traces d’identité(s) amène ce photographe portraitiste à en questionner ses diverses composantes humaines, historiques, culturelles ou patrimoniales, en convoquant à la fois l’individuel et le collectif, le passé comme le présent. Les modes d’interactions avec les habitants du Couserans passeront par la mise en place de diverses interventions artistiques et ateliers à partir des pistes suiavntes :

  • Photographier l’humain
  • Les récits, contes, légendes et mythes du Couserans
  • Le culturel et le folklorique
  • La mémoire comme patrimoine
  • La nature
  • Le patrimoine industriel

« Il me paraît important que les couserannaises et couserannais soient aussi dans l’attente de partager quelque chose de leur identité et qu’il y ait une conscience commune de produire ensemble, d’œuvrer à l’édification d’un corpus d’images qui persistera après mon départ. Mon projet de résidence se veut un travail de recherche photographique, à la fois expérimental et documentaire sur le territoire du Couserans. Un projet avec et pour ses habitants, axé sur la rencontre, le partage des expériences, des vécus, des histoires. Ma présence et mon travail sur ce territoire sont autant d’invitations à venir partager avec moi tout ce qui permettra de construire une narration artistique autour de l’idée d’une identité couserannaise, qu’elle soit réelle ou inventée.»

L’objectif est de créer une dynamique artistique participative à l’échelle du territoire. Tous les habitants sont ainsi sollicités pour prendre part au dispositif photographique. Des projets de création sont mis en place en divers lieux du territoire et en fonction des particularités de chaque groupe de publics, du plus jeune au plus grand âge. Un travail dans des établissements scolaires et les services jeunesse, dans des maisons de retraites, avec les acteurs associatifs, chez les gens, sur les places de villages, les marchés ou les cafés. L’enjeu est de multiplier les partenariats pour capter une diversité des modes de vie et des identités, et pour interpeller les habitants comme les acteurs au cœur de ce projet.

Le Bus – espace culturel mobile accompagnera cette résidence en proposant d’ouvrir ses portes aux habitants de chaque vallée. C’est l’occasion de découvrir au sein d’une exposition le travail de Georges Pacheco et de proposer un programme d’éducation à l’image pour le jeune public notamment. Mais c’est aussi un prétexte à transformer cet espace de rencontre artistique en studio photo, afin que chaque habitant puisse venir se faire tirer le portrait, avec une seule consigne : Soyez comme vous êtes et venez avec des habits, des objets, ou même des animaux, qui parlent de vous et qui évoquent votre identité couserannaise…