Restitution du programme d’action culturelle autour des arts visuels à Pamiers

Classé dans : Non classé | 0

« HISTOIRES SANS PAROLES »

Programme d’action culturelle autour des arts visuels avec Emmanuelle Hardy et les habitants de Pamiers

« Je m’intéresse dans mon travail de photographie au paysage, urbain ou naturel, en tant que révélateur de nos représentations et de nos pratiques. De la photographie documentaire à la photographie plasticienne, il s’agit d’interroger la façon qu’à l’homme d’habiter le monde. La photographie est alors conçue comme une poésie visuelle, une façon de faire exister au sein de l’image une réflexion sur nous même, le monde qui nous entoure, et une recherche esthétique.

Pour le projet « Histoires sans paroles » à Pamiers, il s’agissait de réfléchir avec les participants sur ces liens qui unissent nos imaginaires au territoire, nous inscrivent dans un paysage. La mise en scène a été le fil conducteur des ateliers et s’est développée selon des perspectives différentes selon les groupes. 
Ainsi, avec le groupe d’adulte du GEM de Pamiers, nous avons travaillé à réaliser des portraits mis en scène, où le paysage est à la fois le décor et le miroir de la personne représentée. Les enfants de l’ALAE de Lestang, ont eux réalisé un recensement du merveilleux dans le quartier de leur école, merveilleux mis en valeur par la mise en scène d’un accessoire commun : une couverture d’or, devenue tour à tour porte magique ou queue de sirène… 
Comment construire l’image en vu d’y insuffler une « histoire sans parole » a donc été le leitmotiv de ces deux ateliers, où les participants sont les artistes, et proposent au terme d’un mois de travail collectif une exposition où les imaginaires cohabitent avec le territoire du quotidien.  » – Emmanuelle Hardy