RÉSIDENCE DE TERRITOIRE JEUNE PUBLIC EN COUSERANS

Classé dans : Non classé | 0

Un projet de création partagée avec le photographe Gaël Bonnefon

La Communauté de Communes Couserans-Pyrénées, l’Agence de développement de l’économie culturelle du Couserans (ADECC) et Le Bus – espace culturel mobile, mènent depuis 3 ans une dynamique territoriale forte autour de l’image photographique. Dans ce cadre, il s’agit cette année de proposer une résidence de territoire orientée sur le jeune public avec le photographe Gaël Bonnefon, en développant un projet entièrement dédié au milieu scolaire et périscolaire.

 

La résidence de territoire est un programme d’éducation artistique et culturelle, qui participe de la dynamique d’accès du plus grand nombre à l’offre culturelle dans les territoires ruraux. Elle est impulsée par la DRAC Occitanie et consiste à inviter 1 artiste pendant 2 mois et demi au sein d’un territoire pour mener un travail partagé avec ses habitants, avec une attention particulière portée à la jeunesse. C’est dans ce cadre, que la Communauté de Communes Couserans-Pyrénées, l’ADECC et Le Bus – espace culturel mobile mènent depuis 3 ans une dynamique territoriale autour de l’image photographique. En accord avec l’inspection de circonscription, ils souhaitent cette année orienter cette résidence vers le jeune public, en développant un projet entièrement dédié au milieu scolaire et périscolaire.

Gaël Bonnefon est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Toulouse avec les félicitations du jury en 2008. Ses images tracent une sorte de documentaire personnel qui sillonne des situations inconscientes pour une fiction qui s’ancre dans son quotidien.

Il a exposé à la Villa Pérochon, au 104 (Paris) lors de Jeune Création 2012, aux Rencontres Internationales de la photographie d’Arles, à PhotoEspana, à la Galerie du Château d’Eau et au Musée des Abattoirs de Toulouse en 2014. Son travail est présent dans les collections du FRAC Midi-Pyrénées, du Château d’Eau et du Musée Kiyosato (Japon) ; il a participé au projet Temps Zero à Berlin, Braga, Rome et Thessalonique… celui de Smell of Dust à Sao Paulo, New York… et a bénéficié de résidences d’artistes en Allemagne, France et Israël. Un livre est à paraître aux Éditions Lamaindonne en 2019. 

Cette action d’éducation artistique et culturelle se réalisera au sein d’une dizaine d’établissements (scolaire et périscolaire), avec une attention portée à une répartition géographique équitable sur l’ensemble du Couserans.

La thématique de cette résidence s’oriente autour de fictions et histoires réelles documentées, à partir d’un lieu – celui de chaque école et de ses environs – et des histoires qu’il génère. L’ensemble révélera le monde de l’éducation sous l’angle du regard des élèves, laissant apparaître leurs différences ainsi que ce qui les rapproche. Chacun devra interpréter son environnement personnel en s’appropriant ce territoire qu’ils représenteront au travers de leur quotidien et de leurs propres ressentis. Il s’agira donc de mettre en place des échanges de lettres et d’images entre les élèves des écoles et collèges des vallées du Couserans au travers d’une initiation à l’image et à la réalisation de textes. L’enjeu est de représenter et découvrir le territoire par cet échange épistolaire.

 Pour chaque établissement, le projet se déclinera en plusieurs volets, comme autant de temps d’action complémentaires :

  • Le volet de pratique photographique avec Gaël Bonnefon : Durant les mois d’octobre et novembre 2018, le photographe partagera sa pratique avec les enfants concernés. 
  • Le dispositif de médiation et d’éducation à l’image porté par Le Bus – espace culturel mobile : En complément du volet de pratique artistique, la diffusion et la médiation d’œuvres photographiques en lien avec le projet Gaël Bonnefon fera l’objet de différentes séances d’éducation à l’image dans chaque établissement.
  • La restitution du projet lors du Ti’Stival: La production engagée pendant la résidence de territoire fera l’objet d’une présentation par les enfants au mois de mai 2019 lors de ce festival culturel et familial porté par les acteurs de l’ADECC .
    Plus d’info sur Gaël Bonnefon ici.